Intérêt scientifique du projet

Dès la mise en service de l'installation, le projet pilote Biolvalsan permettra d'étudier le fonctionnement d'une unité d'épuration de biogaz basée sur une technologie cryogénique innovante. Cette technologie permet de produire de façon efficiente un biométhane de haute qualité. Elle autorisation en outre une valorisation totale des composants du biogaz.

Pour la communauté scientifique, le projet Biovalsan constitue un excellent terrain d'expérimentation et d'observation, à l'échelle industrielle, des phénomènes physico-chimiques à l'œuvre dans le procédé d'épuration d'un biogaz.

Ce projet industriel permet d'une part, de valider les modèles théoriques et d'autre part, de confronter les données « terrain » aux analyses réalisées en laboratoires.

L'objectif premier est de caractériser, sur les plans physico-chimiques et microbiologiques, le biogaz primaire, et surtout le biométhane (bio-CH4) et le CO2 biogénique (bio-CO2) en fin de processus.

Les travaux menés tout au long du projet seront traduits en une étude sanitaire de référence, soumise à un Comité Scientifique.

suez-environnement newRéseau GDSlogoeurofinslogo sgs