Les aspects environnementaux

Le projet Biovalsan s'inscrit pleinement dans la dynamique d'un modèle énergétique local plus sobre en carbone. Son objectif est d’amorcer à Strasbourg la transition vers un modèle énergétique local plus sobre en carbone, moins dépendant des hydrocarbures importés, respectueux de l’environnement, en un mot : un modèle durable.

Les investissements programmés à la STEP de La Wantzenau visent ainsi à :

  • Réduire de 6000 tonnes/an les émissions de CO2 de la station d’épuration, en valorisant de manière plus efficiente le biogaz produit par les deux digesteurs existants..
    • le projet Biovalsan permettra à la STEP d'atteindre 2 fois les objectifs fixés par le Plan Climat Territorial de la Communauté Urbaine de Strasbourg en termes de réduction des émissions de GES, avec 5 ans d'avance sur le calendrier fixé,
    • ... et de réaliser avec 35 ans d'avance, 90% de l'objectif 2050 du Plan Énergie Climat de l'Union Européenne (Facteur 4).
  • Faire naître une filière Biométhane locale, qui prolongera la dynamique vertueuse en facilitant l'émergence de nouveaux projets (nouveaux éco-quartiers, véhicules fonctionnant au biométhane carburant / bio-GNV...).

Au-delà de ces objectifs en lien avec le Plan Climat, le projet Biovalsan dans son rôle de projet pilote, constitue un observatoire et un terrain d'expérimentation dont les résultats seront suivis à l'échelle nationale et européenne. L'effet environnemental local pourra ainsi trouver un écho auprès d'autres collectivités, avec un effet multiplicateur potentiellement important. Le projet Biovalsan à Strasbourg pourra ainsi entraîner une dynamique européenne en faveur de l'injection de biométhane issu de stations d'épuration.

suez-environnement newRéseau GDSlogoeurofinslogo sgs