La subvention européenne LIFE+

life-labelLIFE+ est l'instrument financier de l'Union Européenne pour la protection de l'environnement et le développement durable. L'objectif général de LIFE+ est de contribuer à la mise en œuvre, à l'actualisation et au développement de la politique et du droit communautaires en matière d'environnement et notamment à l'intégration des préoccupations environnementales dans les autres politiques.

LIFE+ est doté de 2 milliards d'euros pour la période 2007-2013. Cet argent sert au cofinancement de projets de protection de l'environnement et de la nature.

Pour la période 2007-2013, au minimum 50 % des fonds de LIFE+ sont réservés à des mesures pour favoriser la préservation de la nature et de la biodiversité.

LIFE+ fonctionne par appels à propositions publiés sur le site Internet du programme LIFE, et au Journal officiel de l'Union Européenne (JOUE). Les porteurs de projets peuvent être des organismes, acteurs et institutions publics et/ou privés.

Les types d'actions soutenues :

Le programme LIFE+ comprend trois piliers :

  • "Nature et biodiversité" : consolidation des politiques et du droit communautaires en matière de nature et de biodiversité, poursuite du développement et de la mise en œuvre du réseau Natura 2000, réalisation de l'objectif international d'enrayer la perte de la diversité biologique d'ici 2010 ;
  • "Politique et gouvernance en matière d'environnement" : développement d'instruments novateurs, suivi des politiques européennes de protection de l'environnement, évaluation et suivi de l'état de l'environnement, soutien pour une meilleure gouvernance environnementale par une participation accrue des parties intéressées aux consultations et à la mise en œuvre des politiques ;
  • "Information et communication" : diffusion d'informations permettant de sensibiliser différents publics sur les questions environnementales, et d'encourager les dynamiques positives dans ce domaine.

 

Pourquoi un cofinancement LIFE+ pour le projet Biovalsan ?

Le projet Biovalsan a été validé par la Commission Européenne en raison d'une part, de l'intérêt scientifique que présente la mise en œuvre d'un équipement industriel innovant de valorisation du biométhane, et d'autre part, de l'impact du projet sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l'échelle locale.

Le cofinancement européen de ce projet pilote doit permettre de valider la technologie utilisée et de promouvoir son développement à l'échelle européenne.

Pour en savoir plus :

suez-environnement newRéseau GDSlogoeurofinslogo sgs